Comment bien se préparer pour l’entrée à la crèche ?

Fin du congé maternité, reprise du travail, … Bonne nouvelle : vous avez décroché une place en crèche ! Cependant, l’entrée en crèche est une étape importante qui peut s’avérer stressante pour l’enfant mais aussi pour les parents.

Voici quelques conseils pour appréhender au mieux la séparation avec votre bébé.

1 / S’organiser !

  • Commençons par le plus facile : le matériel. En effet, la crèche peut vous demander de fournir un trousseau avec tout le nécessaire pour votre enfant.

Gigoteuse, serviette éponge pour le change, sucette, biberons, couches, et bien entendu, l’incontournable doudou !

Vous pouvez alors préparer avec soin toutes les affaires et les placer dans un sac à dos ou un sac à langer à retrouver sur le site de Berceau magique . 

 Crédit photo : Ebulobo

Pour les enfants, les repas sont des moments de convivialité mais c’est aussi l’occasion de découvrir de nouveaux aliments, notamment de nouveaux gouts et textures.

L’organisation des repas va dépendre des crèches. Vous aurez peut-être la chance de bénéficier d’une place dans une crèche proposant des repas complet et parfois même bio ( notamment si elle passe par l’offre menus pour crèches Comme des papas !), mais d’autres structures peuvent demander aux parents d’apporter les repas.

  • C’est notamment dans ce genre de configuration que Comme des papas peut être le bon allié, avec des petits plats prêts à la consommation mais qui conservent toutes leurs qualités gustatives et nutritionnelles. La journée en crèche doit rester un moment de plaisir pour l’enfant, et le repas est évidemment un évènement fondamental pour lui!

Découvrez notre article Le bio et l’alimentation des bébés en crèche- Le blog des Papas (commedespapas.fr) pour en savoir plus. 

Les pots Comme des papas
  • Puis, nous le savons bien, la collectivité présente de nombreux avantages mais aussi des inconvénients. Notamment, le développement du système immunitaire. Votre enfant, en présence d’autres petits, va surement contracter des maladies. Ainsi, il est important d’avoir un Plan B pour le faire garder ! Essayez d’en discuter en amont avec les grands-parents par exemple.

2/ Préparer une transition en douceur

Pour que l’entrée en crèche se passe au mieux, il est important de se préparer en douceur. L’établissement vous proposera une période d’adaptation

Nouveau lieu, nouvelles odeurs, plus de bruits … cette période d’adaptation est indispensable pour que bébé découvre cet environnement ainsi que les personnes qui vont s’occuper de lui. Chaque établissement a sa propre organisation, mais généralement, l’adaptation se fait sur plusieurs jours.

C’est l’occasion pour vous de communiquer avec l’équipe et de poser toutes vos questions. N’hésitez pas à dresser une liste des habitudes de votre tout petit. Vous pouvez également indiquer ce qu’il aime particulièrement ou ce qu’il n’apprécie pas du tout.

Il est essentiel de parler avec votre enfant et de verbaliser, même s’il est très jeune.  

3/ Positivez  

Même si la séparation est source d’angoisse pour vous, il faut se dire que c’est bénéfique pour votre enfant et pour vous. Votre tout petit va faire de nouvelles rencontres et découvrir une multitude de nouvelles activités.

De votre côté, cela signifie que vous allez pouvoir conjuguer votre vie de parent et votre activité professionnelle.

Pour que tout se déroule au mieux, il est indispensable de faire confiance au personnel de la structure que vous avez choisie et d’être en phase avec le co-parent sur ce mode de garde.  

N’oubliez pas que les enfants sont des « éponges ». Si vous êtes bien, votre enfant le sera aussi ! 

Merci à Berceau Magique pour cet article 😉.

 Crédit photo : L’oiseau Bateau

Lectures complémentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.