Dans Alimentation, Diversification Alimentaire, NutriSanté

Le Potimarron, courge d’Hokkaido ou encore courge de Chine, n’aurait été ramené du Japon qu’à partir de la seconde partie du XXème siècle. C’est un légume que l’on retrouve principalement en automne. Il possède un goût légèrement sucré, ce qui le rend appréciable par un très grand nombre de personnes, et notamment par les enfants.

La courge butternut, bien plus ancienne dans nos sociétés occidentales que le potimarron, est originaire d’Amérique du Sud, et plus précisément de Colombie et du Mexique. Christophe Colomb l’aurait découverte à Cuba et l’aurait alors ramenée en Europe au 15ème siècle. Tout comme le potimarron, la courge butternut possède un goût sucré qui rappelle celui de la châtaigne, de la patate douce ou encore de la carotte.

 

Qu’est-ce qui rend le Potimarron et la courge butternut si intéressants dans l’alimentation de nos bébés ?

 

  • Comme dit précédemment, ce sont des aliments qui possèdent un goût assez sucré qui rappellent celui de la châtaigne et de la patate douce. Ce sont des légumes doux idéaux pour commencer l’introduction des légumes dans l’alimentation de vos bébés.
  • Ils possèdent une faible quantité de fibres, ce qui est préférable pour l’intestin de vos très jeunes enfants.
  • Ils ont une teneur en vitamine A très importante, soit 1760 μg/100g pour le potimarron et 558 μg /100g pour la courge butternut, ce qui permet de couvrir tout ou partie des apports journaliers recommandés. La vitamine A possède un rôle important dans la synthèse de l’hormone de croissance ainsi que dans le développement de la vision de l’enfant.
  • Ils ont une teneur en Vitamine C assez intéressante, et notamment la courge butternut qui possède 21mg de vitamine C pour 100g, en sachant que, d’après l’ANSES, un enfant de 1 à 3 ans doit consommer au moins 60 mg de vitamine C par jour. La vitamine C est un antioxydant, c’est-à-dire qu’elle contribue à assurer une bonne régénération cellulaire. Elle est aussi actrice dans la synthèse d’anticorps, d’où l’intérêt d’un apport régulier pour nos bébés.
  • Le potimarron est source d’Acides Gras Polyinsaturés, c’est-à-dire de « bons » lipides. Les lipides sont indispensables à la croissance de votre bébé, notamment de par leur rôle majeur dans la synthèse de l’hormone de croissance. De nombreux parents ne sont en effet pas conscient du rôle extrêmement important des lipides dans les premières années de leurs enfants.

 

 

Comment cuisiner le potimarron et la courge butternut ?

 

Certains d’entre vous ont probablement déjà entendu parler de la difficulté à cuisiner la courge butternut, voire l’on déjà constaté par eux même. C’est une courge très difficile à couper à cause de l’épaisseur de sa peau. L’astuce est de la couper en rondelles, puis d’enlever la peau à l’aide d’un bon couteau de cuisine. Vous pouvez ensuite faire bouillir la chaire dans l’eau, ou la faire revenir dans de l’huile d’olive par exemple.

 Le potimarron en revanche a une peau beaucoup plus fine. Une fois cuite, la peau peut être consommée avec le reste du légume. Vous pouvez le cuire au four avec divers aromates, le cuire à la cocotte-minute ou à la vapeur (cela conserve toutes les qualités nutritionnelles du légumes) et le servir en soupe, en gratin ou en purée, ou encore le faire cuire à la poêle avec de la matière grasse.

Pour les mamans actives qui n’ont pas le temps de cuisiner pour leurs bébés, il existe des purées mono-légume ou composées à la courge butternut, ainsi que des petits pots bébés au potimarron qui représentent une alternative au « fait maison », et qui permettent à vos bébés de découvrir avec plaisir ces nouveaux légumes.

 

 

 

Sources :

Notez cet article
Articles récents

Laisser un commentaire

Commencez à écrire puis appuyez sur Entrer