Dans Dossier Santé Bébé, NutriSanté

Le sucre et ses effets

Le sucre fait partie de la famille des glucides simples. Ceux-ci conduisent à une augmentation très rapide du taux de la glycémie. Il a été prouvé qu’une grande consommation de sucre chez les bébés est corrélée à une grande consommation de matières grasses et peut conduire à une préférence pour les aliments sucrés et gras qui se poursuivra dans le temps : plus votre bébé mange sucré, plus il aimera le sucre !

Il faut savoir que dès la grossesse, le fœtus goûte tout ce que la maman mange. Ainsi, lorsque sa mère mange, l’augmentation du taux de glucose dans le sang est ressentie par le fœtus par le biais du liquide amniotique: la préférence à la saveur sucrée est donc innée ! Le foetus l’associe à un apport énergétique et donc à ce qu’il est intéressant pour lui de consommer en matière d’alimentation.

Idée reçue

Si vous pensez que votre bébé ne veut pas manger car sa nourriture est fade, et que vous vous dites qu’avec une petite touche de sucre il l’appréciera plus, détrompez-vous ! Les bébés de moins d’un an ont un palais très développé et perçoivent chaque nouvelle saveur avec beaucoup d’intensité. De plus, ils découvrent la nourriture prudemment. Son rejet des aliments ne vient donc pas de leur saveur mais de la crainte ou de la surprise que bébé peut avoir de la nourriture.

Alimentation bébé de 0 à 12 mois: sucre interdit

Le sucre raffiné est fabriqué à l’aide de nombreux procédés chimiques, qui peuvent être nocifs pour vos enfants. Il ne faut pas oublier que l’excès de sucre peut causer de nombreux problèmes : caries, troubles du système immunitaire, maladies cardiovasculaires, diabète, obésité…

Chez les bébés et les enfants, une consommation excessive de sucre peut mener à un comportement difficile à gérer : hyperactivité suivie d’une intense fatigue ou de crise d’hystérie.

Le lactose, sucre du lait, suffit à répondre aux besoins nutritionnels et au plaisir de votre bébé. En grandissant, du sucre naturel peut être introduit dans son alimentation : les fruits, les céréales (féculents) qui sont des sucres complexes, puis le miel ou la confiture avec modération à partir de 12 mois.

Nos conseils bébé sur l’apport sucré

–          Il faut encourager la prise de bonnes habitudes alimentaires, et gare au grignotage entre les repas ! Le sucre ne doit pas être un aliment de marchandage, de chantage ni de récompense, mais juste un aliment « plaisir » à consommer modérément.

–          Ne pas donner de jus de fruits aux moins de 6 mois, car cela « remplacera » le lait et conduira à une absorption moindre de protéines, vitamines et minéraux. De plus, l’apparition des dents se faisant généralement à cette période-là, une consommation de jus de fruits conduira certainement à l’apparition de carries.

–          Privilégiez le fait maison et la naturalité plutôt que l’industriel, qui est souvent trop sucré, salé, et rempli d’additifs : cela vous permettra de doser le sucre à bon escient.

Pour en savoir plus :

Découvrez nos autres articles et conseils bébés, nos petits pots sans sucre ajouté ainsi qu’un article à lire sur le site de Cubes et Petits Pois: des petits pots pour bébé plus sucrés ?

Le sucre pour les bébés
5 (100%) 3 votes
Articles récents

Laisser un commentaire

Commencez à écrire puis appuyez sur Entrer