Dans Diversification Alimentaire, NutriSanté

L’étude Nutri-bébé du SFAE (Syndicat Français des Aliments de l’Enfance) publiée en Novembre 2013 a été réalisée sur 1188 mères d’enfants âgés de 15 jours à 3 ans. Cette publication dévoile que les parents respectent scrupuleusement les recommandations nutritionnelles faites pour l’enfant jusqu’à ses 1 an mais ensuite, dans de nombreux foyers, bébé commence à manger comme les grands. Il est perçu, à tort, comme un mini-adulte, pouvant recevoir la même alimentation que ses aînés.

Si la diversification alimentaire lui a permis d’apprendre à connaître le goût de nombreux aliments, c’est entre 1 et 3 ans que se font la plupart des découvertes alimentaires. Bébé est désormais prêt à goûter toutes sortes de plats, mais cela ne veut pas dire qu’il peut manger comme un adulte.

 

Pourquoi est-il important de respecter une alimentation spécifique même après 12 mois et jusqu’à ses 3 ans ?

 

Les carences

 

L’abandon précoce d’une alimentation spécifique chez les enfants en bas âge peut provoquer des carences.
Passé 1 an, le bébé continue d’avoir des besoins spécifiques pour assurer correctement sa croissance.

 

Besoins en lipides

 

Les besoins lipidiques de l’enfant demeure 3 à 5 fois plus élevés que ceux d’un adulte. Or, avec l’introduction précoce d’une alimentation inadaptée, on constate dès 12 mois un apport lipidique inférieur aux apports journaliers recommandés par l’EFSA (European Food Safety Authority) chez 80% des enfants.

Ici, le problème est sociétal puisque les parents ont souvent une peur presque phobique de voir leur enfant être en surpoids. C’est pourquoi ils évincent toute matière grasse de leur préparation maison et proposent très tôt du lait demi-écrémé. Cependant, les lipides sont indispensables au bon fonctionnement de l’organisme car ils possèdent des fonctions essentielles :

  • Constituants de membranes biologiques
  • Fonctionnement du système nerveux
  • Apport énergétique élevé
  • Précurseur de la synthèse d’hormones
  • Transport de vitamines

De plus, il est important pour les parents de comprendre que le facteur de prise de poids le plus important chez l’enfant n’est pas dû aux lipides, mais à un apport de protéines trop important (voir ci-après).

Pour plus d’informations sur les lipides nous vous invitons à lire notre article à ce sujet.

 

Besoins en fer

 

75% des enfants entre 2 et 3 ans ont des apports en fer insuffisants.

Or, le fer participe au développement immunitaire et psychomoteur. Une carence en fer peut donc être responsable d’un ralentissement intellectuel et de croissance ainsi que d’un risque accru d’infections.

Le lait infantile est enrichi en fer et contient la quantité nécessaire pour assurer les besoins du bébé. Il est nécessaire de ne pas passer trop vite du lait infantile au lait de vache pour éviter ce type de carence.

Pour plus d’informations sur le fer lisez notre article à ce sujet.

 

Les excès

 

En rejoignant le table des parents trop vite, les enfants s’exposent également à de nombreux excès, mauvais pour leur santé.

 

Le sel

 

Les enfants de 1 an ont une consommation de sel supérieure aux recommandations de l’EFSA pour 95% d’entre eux.

Encore une fois, les besoins en sel de l’enfant ne sont pas les mêmes que ceux de l’adulte. De plus, son palais n’est pas développé de la même façon. Outre les problèmes rénaux et cardiaques que peut entraîner une trop grande consommation de sel, il n’est pas conseillé d’habituer trop tôt les enfants à saler les plats.

Pour plus d’informations sur le sel lisez notre article à ce sujet.

 

Les protéines

 

La ration nécessaire de viande, poisson, œuf est de 30 g par jour pour un enfant de 1 à 2 ans puis de 40 g par jour pour un enfant de 3 ans. On compte 10 g par jour supplémentaires par année en cours donc 50 g par jour pour un enfant de 4 ans (qui est dans sa 5ème année).

Là encore, bébé ne peut donc pas manger comme un adulte et sa portion de protéines doit être adaptée à ses besoins et à son âge. Il a été montré que les enfants de 3 ans consomment en moyenne 4 fois plus de protéines que les apports recommandés pour leur âge.

Cette consommation excessive peut entraîner non seulement une prise de poids chez l’enfant mais également des effets néfastes sur les reins qui doivent éliminer l’excédent.

Pour plus d’informations sur les protéines lisez notre article à ce sujet.

 

Les bienfaits de la conservation d’une alimentation spécifique jusqu’aux 3 ans de bébé

 

Il est important de conserver 500 mL par jour de lait infantile des 12 mois de l’enfant jusqu’à ses 3 ans. Le lait infantile, ainsi que toutes les autres préparations destinées à l’alimentation infantile, contiennent les justes proportions en protéines, lipides et glucides pour assurer les besoins du bébé. Les apports en fer sont également contrôlés.

Chez les consommateurs de lait infantile on observe 79% d’apport en fer supplémentaire et 82% pour l’acide alpha-linolénique (précurseur des oméga-3 à longue chaîne) par rapport aux non-consommateurs.

De plus, rappelons que les besoins énergétiques de l’enfant sont bien plus élevés que ceux d’un adulte à poids égal. Un enfant de 1 à 3 ans a besoin de 100 kCal/kg/jour contre environ 35 kCal/kg/jour. Rapportées au poids de l’enfant ces valeurs sont bien sûres inférieures à celle d’un adulte. Elles sont à respecter pour ne pas entraîner une prise de poids excessive mais ne peut pas non plus priver l’enfant de la ration énergétique nécessaire à sa croissance.

 

Poursuivez vos efforts de respect des recommandations nutritionnelles jusqu’au 3 ans de votre enfant pour que bébé grandisse bien et soit en bonne santé !

 

Pas tout le temps le temps de cuisiner ?

Comme des Papas lance sa nouvelle gamme de petits pots 18 mois qui peuvent convenir jusqu’aux 3 ans de l’enfant ! Ces petits pots contiennent de vrais morceaux pour permettre à bébé de manger presque comme un grand, jusqu’à ce qu’il le puisse vraiment.

Découvrez-la ici.

 

  

Source : https://www.secteurfrancaisdesalimentsdelenfance.com/une-alimentation-specifique-jusqua-3-ans-cest-mieux-pour-les-enfants/

Notez cet article
Articles récents

Laisser un commentaire

Commencez à écrire puis appuyez sur Entrer