Dans Diversification Alimentaire, Dossier Santé Bébé, NutriSanté

Commencer la diversification

On ne le dira jamais assez, mais l’étape de la diversification est cruciale ! Même si les 6 premiers mois, le lait maternel est la meilleure alimentation possible car il contient tout ce dont bébé a besoin, il ne suffit plus à combler ses besoins aux alentours de 8 mois : il faut donc essayer d’introduire des aliments solides dès 6 mois. Cela permettra non seulement de combler les nouveaux besoins du bébé, mais aussi de le préparer dès le plus jeune âge à une alimentation saine, équilibrée et diversifiée. Avant d’entamer cette étape importante, il est fortement recommandé d’en parler à son pédiatre.

L’étape de diversification se situant aux alentours de 6 mois, quelques indices vous permettront de savoir lorsque bébé est prêt pour cette étape : motricité des muscles du cou acquise, faim plus accrue que d’habitude, intérêt pour des aliments inconnus lorsqu’il voit quelqu’un en consommer etc.

Premier petit pot, première cuillère bébé

Dès le début de la diversification, avec l’introduction des aliments solides, la petite cuillère peut être proposée au bébé. Cette étape toute nouvelle peut être compliquée et prendre du temps avant d’être acceptée par bébé. Ainsi, il ne faut jamais le forcer, mais plutôt essayer de lui présenter à intervalle régulier jusqu’à son acceptation.

Pour rendre cette dernière plus rapide, il est préférable d’attendre que bébé soit de bonne humeur et en appétit.

➜  Pour un bébé, préférez une cuillère arrondie en plastique ! Celle-ci sera moins froide, non coupante et n’abîmera pas les gencives du bébé. Il faut qu’elle soit adaptée à la taille de sa main. Dans tous les cas misez sur une petite cuillère 😉

➜  Il faut de même le faire changer de position puisqu’il ne sera plus contre vous. Pour que la transition vers la chaise soit plus facile, vous pouvez commencer par le prendre sur vos genoux : il sera moins déboussolé.

➜  On n’oublie pas qu’un seul nouvel aliment doit être introduit à la fois, pour faire face aux allergies alimentaires, et ne pas rebuter bébé quant aux nouvelles saveurs : il faut qu’il les assimile une à une.

Et pas d’inquiétude si les premiers essais ne sont pas concluants : c’est normal, car bébé n’a pas encore l’habitude de mastiquer et de déplacer les aliments dans sa bouche !

Vous rencontrez des problèmes avec ce premier pot bébé ?

Premièrement, la patience est le maître mot. Il ne faut pas insister si bébé ne veut pas de ces aliments solides. Il n’est tout simplement pas prêt à quitter la texture moelleuse du sein/biberon, et ne ressent pas encore d’intérêt pour cette nouvelle alimentation. De plus, une diversification qui commence plus tard que 6 mois ne représente pas un drame en soit puisque les besoins en nutrition et croissance continuent d’être comblés jusqu’à 2 mois après. Chaque bébé a son rythme : à lui de choisir quand il est prêt à goûter des nouvelles saveurs et textures.

S’il refuse la cuillère après plusieurs essais : essayez de lui donner des aliments d’une autre consistance que la purée (morceau de légume cuit ou de fruit mou, morceau de viande tendre, morceau de fromage râpé etc.). Peut-être préfère-t-il aussi utiliser ses mains ! Laissez le faire ses propres expériences et développer un peu son autonomie.

➜  Si cela vous inquiète vraiment, voilà une petite solution : donnez lui la cuillère pendant ses repas habituels, pour qu’il joue un peu avec, s’y habitue… Et commencez par mixer des fruits ou légumes dans ses biberons (ne pas mélanger plusieurs légumes ou plusieurs fruits, un seul à la fois), pour qu’il s’habitue peu à peu au goût. S’il commence à accepter le goût et la cuillère, soyez sûr qu’il finira par être à son aise ! ☺

 

S’il recrache : peut-être n’est-il tout simplement pas habitué aux saveurs et à la petite cuillère. Si cela persiste après plusieurs semaines, en parler à son pédiatre.

 

S’il a des haut-le-coeur : il s’agit simplement d’un réflexe. Comme dit précédemment, n’ayant pas l’habitude de déplacer les aliments dans sa bouche avec sa langue, bébé peut parfois déplacer les aliments trop loin : ce réflexe prévient l’étouffement et est tout à fait normal. Toutefois, si cela se produit à répétition, en parler à son pédiatre.

S’il vomit : son système digestif est peut-être encore légèrement immature, mais à cet âge cette probabilité est assez rare. Il s’agit donc soit d’une allergie (en parler à son pédiatre et faire les tests adéquats pour le vérifier), soit d’une raison tout à fait banale : bébé n’aime pas l’aliment, ou n’a plus faim. Rappelons qu’il ne faut surtout pas le forcer à manger !

Idée de recette pour le premier repas

Il est toujours préconisé de commencer la diversification sous forme de purée : la texture douce rappellera celle du lait et il sera plus facile pour bébé de l’avaler. Les premiers légumes introduits peuvent être la carotte, la courge, la patate douce, la courgette, le potiron… soit des légumes digestes à la texture douce !

Nous vous proposons donc une recette de 1ère purée bébé à la carotte :

Pour une portion de 90g (mais quelques cuillérées suffisent au début de la diversification !) : 1 carotte de taille moyenne et un peu d’eau minérale.

①  Lavez, épluchez, coupez la carotte en rondelle.

②  La cuire à la vapeur pendant 20mn et ne pas oublier de vérifier que sa texture est fondante !

③  Mixez et ajoutez un peu d’eau jusqu’à obtention d’une purée lisse et onctueuse.

④  Laissez un peu refroidir et servez !

Manque de temps pour cuisiner  ?

Retrouvez nos petits pots bébés bio et de saison comme du fait-maison. Livrés dans toute la France en 48H

Pour en savoir plus :

Découvrez d’autres informations autour du thème avec notre article complet sur la diversification de bébé et nos autres articles pour accompagner au mieux bébé.

٩(̾●̮̮̃̾•̃̾)۶

Premier petit pot bébé : comment le donner ?
4.7 (94%) 10 votes
Articles récents

Laisser un commentaire

Commencez à écrire puis appuyez sur Entrer