fbpx

Diversification alimentaire bébé 18 mois et plus : Le guide

Guide de l'alimentation chez le bébé - dès 18 mois
Je suis une grande maintenant 😁

Quoi de neuf ?

Votre enfant mange maintenant pratiquement comme vous ! Il est devenu autonome et mange seul à la cuillère. Il est assez grand pour faire des choix et indiquer ses préférences, aussi proposez-lui de choisir entre différents fruits et légumes par exemple. Vous pouvez également le faire participer à la préparation des repas car il adore ça et va présenter un plus grand intérêt dans ce qu’il mange.

Alimentation bébé 18 mois – 3 ans 

Les nouveaux aliments pouvant être introduits sont les suivants : radis, artichauts, salsifis, crustacés, fruits à coque (noisettes, amandes etc., mais il est conseillé d’attendre ses 3 ans révolus si l’enfant a des tendances allergiques) et les légumes secs (mais en purée pour commencer).

Ces derniers doivent être introduits progressivement car ils sont très riches en fibres et en protéines végétales : le bébé aura peut-être un peu de mal à les digérer.

⤇ Pour en savoir plus sur les protéines chez les bébés.

⤇ Pour en savoir plus sur les fibres pour les bébés.

Les oeufs peuvent maintenant être consommés « à la coque » ou mollet. Les repas en général peuvent être proposés de façon plus élaborée (sous forme de quiche, tartes etc.).

Toujours à éviter : charcuterie, fritures et autres préparations grasses et sucrées.

La phase de néophobie alimentaire se situe en général aux alentours 2 ans. Pour faciliter son acceptation, plusieurs méthodes sont envisageables : multiplier le nombre de contacts entre l’enfant et l’aliment dans un autre contexte que dans son assiette (lui présenter lors de la préparation des repas, en magasin, au marché etc.) ; lui présenter plusieurs fois sous des formes différentes dans son assiette. L’apprentissage de l’origine des aliments est aussi très bénéfique pour votre enfant et permettra d’éviter la néophobie alimentaire.

 /!\ Le lait reste un élément important, et comme depuis ses 6 mois, votre enfant a besoin d’un apport de 500 ml par jour, et ce jusqu’à ses 3 ans ! À partir de 12 mois, votre bébé peut consommer du lait de vache.

➜  L’ajout de sel est toujours proscrit, et il peut maintenant manger des produits sucrés mais en quantité limitée : il sera naturellement attiré par ces produits, il est donc important de poser des limites et de ne pas en faire l’objet de « chantages » ou de « récompenses ».

⤇ Pour plus d’informations, lisez nos articles sur le sel pour les bébés et sur le sucre pour les bébés.

➜ Vous connaissez le dicton « Pour bien grandir, mangez 5 fruits et légumes par jour ! ». Celui-ci s’applique à votre enfant qui doit manger 4 à 5 portions de fruits et légumes par jour en privilégiant ceux de saison. Une portion correspond à environ 90 g soit une mandarine ou un kiwi déshabillés.

➜   L’ajout de matières grasses est toujours essentiel à chaque repas (notre article sur les lipides vous apportera les informations relatives à la nécessité des matières grasses dans l’alimentation du nourrisson).

Et la boisson ?

L’eau reste indispensable et la seule boisson conseillée. Même si les jus de fruits peuvent être proposés, ils doivent l’être de façon exceptionnelle et considérés comme un « aliment plaisir » plutôt qu’un réel apport car leur teneur en sucre est très élevée, encore trop pour des enfants de bas âge.

Textures pour bébé de 18 mois à 3 ans

Les aliments sont servis en morceaux (pouvoir satiétogène plus important que les textures lisses et mixées : si votre enfant mange moins ce n’est pas grave). Dès 3 ans, les repas peuvent être servis sous la même forme que ceux des adultes : la capacité de mâchage de votre enfant est arrivée à son maximum.

Consultez notre guide des textures !

Menu type bébé 18 mois – 3 ans

MENU TYPE

Petit déjeuner : 250 ml de lait (lait de croissance ou lait de vache demi-écrémé) + céréales (ou tartine de pain) + portion de fruit.

Déjeuner : 200 g de légumes + féculents (2/3 de légumes et 1/3 de féculents) + 30 g de VPO (viande, poisson, oeuf) + 1 cuillère à café de matière grasse. En dessert, un laitage ou une portion de fruits. Vous pouvez aussi proposer des crudités et réduire la portion de légumes cuits.

Goûter : produit laitier (lait, fromage, yaourt) + portion de fruit (ou compote) + tartine de pain éventuelle (ou boudoir, biscotte, céréales).

Dîner : 150 ml de lait + 200 ml de soupe de légumes + 1 cuillère à café de matière grasse + portion de fruit (ou compote).

Essayez d’alterner les féculents, légumes et fruits proposés au déjeuner et au dîner.

À partir de 2 ans, quelques changements subviennent dans le menu type :

– Le petit déjeuner est le même qu’à 18 mois, mais les portions de céréales infantiles ou de pain doivent être légèrement plus élevées.

– Idem qu’à 18 mois mais des crudités doivent être servies (1 à 2 cuillères à soupe) ; la portion de VPO passe à 30 g (35 g pour les gros mangeurs) ; il faut combiner un produit laitier (yaourt infantile ou 20 g de fromage) + 1 portion de fruit (cru ou en compote) en dessert.

– Le goûter peut être agrémenté d’un petit morceau de fromage.

– La soupe de légumes du soir doit être plus importante (250 ml).

Recette bébé 18 mois à 3 ans

➜ Pour avoir un récapitulatif des besoins fondamentaux du bébé après 1 an, cet article saura vous renseigner.

➜ Pour plus de précisions sur la diversification et la néophobie alimentaire, consultez notre guide diversification des papas.

➜ Si bébé est en fin de diversification alimentaire, jetez donc un oeil à nos repas bébés bio et sains à déguster dès 15 mois.

Lectures complémentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *