Dans Dossier Santé Bébé, NutriSanté

lentille

Rôle du fer

Le fer est un élément essentiel au bon fonctionnement de l’organisme. Il entre dans la composition des globules rouges et notamment de l’hémoglobine qui assure le transport de l’oxygène dans l’organisme. Le fer intervient également dans de nombreuses réactions enzymatiques. Le fer apporte de l’énergie et participe au développement intellectuel et de la mémoire ainsi qu’au développement du système immunitaire : il est donc important pour les bébés.

Types de fer

Il existe deux types de fer : le fer héminique et le fer non héminique. Le fer héminique provient de la viande et du poisson, et est le mieux assimilé par l’organisme, tandis que le fer non héminique provient des végétaux et est moins bien absorbé.

Carence en fer : anémie

Une carence en fer peut conduire à une anémie : celle-ci peut engendrer un ralentissement du développement intellectuel, voire des retards mentaux ; un affaiblissement du système immunitaire et des troubles de croissance.

Les symptômes d’une carence en fer sont les suivants : perte de poids et d’appétit, teint plus pâle que d’habitude, bébé moins actif et irritable sans raison apparente.

Aliments riches en fer

Le fer héminique, le mieux assimilé par l’organisme, se trouve dans la viande (boeuf, agneau, porc, veau, dinde, poulet), les abats, le poisson et les fruits de mer.

Le fer non héminique se trouve dans les pâtes, les produits céréaliers, les légumineuses, les légumes verts foncés à feuilles, les oeufs, le tofu ferme.

Comment assurer un bon apport en fer ? Quels sont les besoins du bébé ?

Le lait maternel apporte suffisamment de fer et est plutôt bien absorbé, au même titre que les laits de croissance. Le lait de vache, à l’opposé, provoque presque toujours un état de carence du fait de sa composition pauvre en fer et sa mauvaise absorption !

Un bébé naît donc avec des ressources naturelles en fer, mais celles-ci s’épuisent vers 4-6 mois, d’où l’importance de la diversification pour introduire de la viande ou des substituts pour combler les besoins en fer.

Pour assurer de bons apports en fer, privilégiez une alimentation variée, équilibrée et diversifiée à votre enfant. Faites-lui consommer de la viande qui contient environ 2 mg de fer pour 100 g tout en respectant les portions alimentaires.

  • De 7 à 12 mois, le besoin quotidien en fer et de 11 mg.
  • De 12 mois à 3 ans, le besoin quotidien en fer est de 7 mg.

Une supplémentation n’est pas nécessaire, sauf dans le cas où votre enfant est né prématurement : consultez votre pédiatre car une supplémentation est requise aux alentours de la 8ème semaine.

Fer et vitamine C

La vitamine C aide à l’assimilation du fer, c’est pourquoi il est recommandé de consommer un fruit ou légume cru à chaque repas lorsque l’âge le permet.

Pour en savoir plus :

Découvrez nos autres articles sur les éléments indispensables à la vie de bébé et notamment celui sur la vitamine C pour les bébés, ainsi que nos petits pots bébé frais et de saison (nous misons sur une recette contenant de la viande, des légumineuses ou des légumes verts foncés à feuilles pour un boost en fer).

Le fer pour les bébés
5 (100%) 4 votes
Articles récents

Laisser un commentaire

Commencez à écrire puis appuyez sur Entrer