Dans NutriSanté

Quand ils sont petits, la plupart des enfants traversent un phase « difficile à table » ; ils n’acceptent de manger qu’une variété d’aliments. On l’appelle aussi la néophobie alimentaire c’est-à-dire la peur de tout nouvel aliment. Ceci est une étape normale pour le développement de votre enfant. Il aura besoin de vous pour l’encourager et l’aider à prendre confiance en lui. Ne vous inquiétez pas la plupart cessent d’être aussi exigeants avec le temps et acquièrent des habitudes alimentaires saines et régulières.  
 

Les parents supportent difficilement cette situation, ils se sentent souvent déstabilisés et coupables. Les parents se sentent encore plus fautifs lorsqu’ils savent que les repas chez l’assistante maternelle ou à la crèche se passent très bien …

Comment rendre le moment du repas plus agréable ?

Dans un premier temps il est très important de garder son calme, vous énerver ne changera rien au contraire votre enfant pourrait se braquer et le repas pourrait devenir un moment d’angoisse pour votre tout petit. 

Voici 4 astuces qui peuvent peut-être vous aider à faire de vos repas un moment plus serein :  

  • Manger avec votre enfant aussi souvent que possible : les enfants imitent leurs parents, c’est en vous voyant faire qu’il acceptera plus facilement de manger des aliments dont il n’a pas l’habitude. 

  • Faire des remarques positive : n’hésitez pas à commenter le repas ou l’aliment s’il s’agit d’un aliment déplaisant pour votre enfant, ça l’incitera à vouloir goûter. 

  • Prévoyez une routine : par exemple 3 repas et 2 collations. Les tout petits se repèrent dans le temps grâce à des habitudes, il sera alors, qu’après le déjeuner vient la sieste par exemple. De même leur corps prendra un rythme, ce qui permettra à l’enfant de ne pas avoir trop faim et de manger trop rapidement.  

  • Décorer l’assiette de votre gourmet : faites des personnages, des animaux ou des formes avec les aliments, le visuel sera déjà plus intéressant pour lui et voir l’aliment sous une autre forme lui donnera peut-être d’avantage envie d’y goûter.  Si toutefois, un aliment ne l’attire toujours pas, essayer peut-être de le mettre en purée ou en soupe. Vous pouvez directement sur notre site des purées de légumes ainsi que des soupes. ; https://commedespapas.fr/

 Evidemment d’autres astuces existent et peut-être même avez-vous déjà vos propres astuces qui vous ont permis de rendre vos repas plus sereins !!

Comment améliorer ses habitudes alimentaires ? 

Un enfant surtout tout petit est distrait par tout, un bruit, un jouet qui peut-être dans la pièce ou un écran allumé.

Quelques astuces vous sont proposées ci-dessous afin d’améliorer ses habitudes :

  • Etablissez des horaires réguliers pour les repas et collations (c’est d’ailleurs ce qui se produira lors de la première rentrée scolaire de votre enfant) 

  • Ne le forcez pas à terminer son assiette même si cela n’est pas toujours facile à mettre en pratique et ne le privez pas de dessert s’il n’a pas terminé. S’il souhaite manger son dessert ou laitage, donnez-lui une portion et s’il en redemande expliquez lui qu’il ne peut pas se nourrir exclusivement de dessert/laitage.

  • Ne faites pas durer le repas trop longtemps ; 20-30 minutes suffisent amplement.  

  • Eteignez les écrans (télévision, téléphone, tablette…) durant les repas.  

Bien-sur pleins d’autres éléments peuvent perturber le moment du repas, soyez vigilants et débarrassez-vous de ces nuisibles.

Les pièges à éviter :

  • Brusquer le tout-petit, le contrarier risque de lui faire perdre l’appétit.
  • Forcer un tout-petit à manger alors qu’il est rassasié.
  • Reprendre un plat et en proposer un nouveau, l’enfant risque d’en profiter.
  • Offrir un plat sucré en « récompense » d’avoir mangé son plat ; l’enfant risque de penser que les plats sucrés sont plus appréciables que les plats salés.
  • Donner du lait, du sirop ou jus de fruit moins d’une heure avant le repas ; privilégiez l’eau.
  • Penser que votre gourmet ne mangera jamais un aliment qu’il a refusé une fois.
  • Se sentir coupable quand un repas tourne au fiasco !!! Les parents aussi apprennent en faisant des erreurs.

Comment savoir si mon enfant à suffisamment mangé ? 

Dès sa naissance votre petit gourmet sait se faire comprendre lorsqu’il a suffisamment mangé.

Soyez attentif aux signes suivants : 

  • Il dit non ; 
  • Il tourne la tête quand vous lui proposez de la nourriture ; 
  • Il ferme la bouche quand vous lui proposez de la nourriture ; 
  • Il recrache la nourriture à plusieurs reprises ; 
  • Il a des haut-le-cœur ou des renvois ; 
  • Il essaie de quitter sa chaise (pour les plus téméraire (ou ambitieux ?) 😉) 
  • Il pleure ou crie. 

Il existe certainement d’autres signes propres à votre enfant que vous connaissez déjà très certainement ! 😊 

Bien évidemment, il existe plusieurs écoles et plusieurs méthodes d’éducation. Vous connaissez mieux votre enfant que quiconque, vous êtes le mieux placé pour savoir ce qui est le mieux pour votre enfant.

L’article ci-dessus reprend des éléments qui consiste à faire du repas un moment le plus agréable possible aussi bien pour l’enfant que pour l’adulte, de manière positive et bienveillante.  

Notez cet article
Articles récents

Laisser un commentaire

Commencez à écrire puis appuyez sur Entrer