Dans Dossier Santé Bébé, NutriSanté

Le lait maternel contient tous les éléments nécessaires à la croissance et au développement de votre bébé : vitamines, minéraux, acides gras essentiels etc. En revanche, si maman ne souhaite plus ou ne peut plus allaiter bébé, le sevrage peut s’avérer être une étape compliquée et angoissante.


Mais alors quand et comment débuter le sevrage ? On vous explique tout.

Le lait infantile

Qu’est-ce que c’est ?

Le lait infantile désigne « tout aliment commercialisé ou présenté de toute autre manière comme produit de remplacement partiel ou total du lait maternel, qu’il convienne ou non à cet usage » (OMS 1981).

Mais rassurez-vous, ces laits sont soumis à une réglementation très stricte et sont conçus spécifiquement pour répondre aux besoins nutritionnels de votre enfant. Ils sont adaptés pour se rapprocher au maximum du lait maternel et sont correctement dosés en protéines, lipides et glucides.

Le saviez-vous ?Un apport protidique précoce trop important et un apport lipidique trop faible sont corrélés à une augmentation de l’adiposité et donc du risque de développer un surpoids à l’âge adulte. 

Le lait infantile assure un apport optimal en :

Lequel choisir ?

Choisissez un lait infantile qui soit adapté à l’âge de votre bébé : 1erâge (0-6 mois), 2èmeâge (6 à 12 mois) ou 3èmeâge (à partir de 12 mois).

Mais le lait doit aussi être adapté aux caractéristiques de votre enfant. Diverses préparations lactées existent :

  • hypoallergénique : dans lesquel les protéines sont partiellement hydrolysées
  • prématuré : enrichi en protéines et en phosphore
  • sans lactose : en cas d’intolérance ou de diarrhée
  • de transit : contient des protéines solubles

La transition : en douceur !

La transition du lait maternel au lait infantile peut être débutée environ 1 mois après la naissance, lorsque l’allaitement est déjà bien mis en place. Elle peut également avoir lieu au moment de la diversification alimentaire, vers 4 à 6 mois.

Quoi qu’il en soit, cette transition peut s’avérer difficile, que ce soit pour vous ou pour votre bébé. Il est donc nécessaire qu’elle se passe en douceur. Il faut habituer bébé à la tétine du biberon de façon progressive. Pour cela, commencez par remplacer une tétée journalière par un biberon de lait infantile. Ce premier biberon doit être introduit en milieu de journée. Après quelques jours (voire une semaine) introduisez un deuxième biberon et ainsi de suite jusqu’à ce que vous n’ayez plus de lait. Les dernières tétées à disparaître doivent être celles du matin et du soir, qui sont les plus importantes pour l’enfant, mais aussi le moment où les montées de lait sont les plus conséquentes. Cet allaitement mixte doit prendre au minimum 3 semaines mais peut durer aussi longtemps que vous le désirez.

Dans le cas où vous débuteriez la diversification alimentaire, suivez le même procédé puis remplacez le biberon du milieu de journée par les premiers aliments solides, au cours d’un repas par jour pour commencer. 

Découvrez notre gamme de petits pots pour bébés pour bien débuter la diversification alimentaire !

Comment préparer un biberon correctement ?

L’étape essentielle est le nettoyage minutieux du biberon : tétine, pas de vis et capuchon après chaque prise alimentaire. Pour cela, utiliser de l’eau et du liquide vaisselle est parfaitement validé. Le lavage des mains et un plan de travail correctement nettoyé au préalable contribuent à la qualité de la préparation.

Utilisez la cuillère fournie avec la préparation lactée et respectez les doses indiquées sur l’emballage. Verez l’eau avant de verser la poudre. Remuez ensuite le biberon en le faisant rouler entre vos mains pour favoriser la dissolution complète de la poudre puis doucement d’avant en arrière. Pour finir chauffez le biberon au bain-marie ou au chauffe-biberon.

Les précautions à prendre :

  • Vérifier toujours la température du lait en mettant une goutte sur votre poignet. Celui-ci doit être entre 32 et 37°C pour facilier la digestion et pour éviter que bébé ne se brûle !
  • Le biberon doit être consommé dans l’heure qui suit sa préparation, il ne se conserve pas plus d’une heure à température ambiante
  • Vous pouvez conservez votre biberon jusqu’à 24h maximum entre 2 et 4°C au réfrigérateur (pas dans la porte qui est moins froide que le reste de l’appareil)
  • Un biberon réchauffé ne doit pas être consommé plus de 30 min après réchauffe.

Source : MagicMaman, N°4, édition de Septembre-Octobre 2018.


Notez cet article
Articles récents

Laisser un commentaire

Commencez à écrire puis appuyez sur Entrer