Recette bébé dès 7-8 mois : Millet, carottes et petit œuf 🥚

Découvrez cette recette originale « millet, carottes et petit œuf » pour un repas complet, sain et plein de saveurs pour bébé, imaginée par notre experte Christine Zalejski (Cubes et Petits pois) !

A partir de 7-8 mois en adaptant la texture et la quantité d’œuf.

Ingrédients

Vous aurez besoin de :

  • 30 g de millet décortiqué (environ 70 g cuit)
  • 120g de carottes (nouvelles au Printemps) 🥕
  • 1/4 d’œuf dur bio (adapté la quantité, selon l’âge de bébé) 🥚
  • 1 cuillère à soupe d’huile de colza ou huile d’olive
  • 1 pointe de couteau d’ail écrasé ou râpé

La recette

  1. Faites cuire le millet dans 2 volumes d’eau (plus ou moins d’eau selon la marque de votre millet) ;
  2. Laissez cuire à feu doux pendant 20 minutes jusqu’à absorption totale de l’eau ;
  3. Pendant ce temps pelez, lavez et coupez en rondelles les carottes ;
  4. Faites-les cuire à la vapeur 15 min environ ;
  5. Pendant ce temps, faites cuire l’œuf pendant 10 min dans de l’eau bouillante ;
  6. Vérifiez la cuisson des carottes en les piquant avec la pointe d’un couteau, il faut qu’elles soient fondantes ;
  7. Égouttez le millet et les carottes et réservez le jus de cuisson des carottes ;
  8. Mixez le millet, les carottes avec l’ail et l’huile ;
  9. Écrasez ou mixez l’œuf dur avec la purée ou séparément.

Astuce d’expert : au lieu de proposer une portion d’œuf de poule pourquoi ne pas donner un œuf de caille pour changer ?

En quoi cette recette est bonne ?

Le millet

Tout comme le riz, cette céréale est sans gluten et est donc une bonne alternative au blé. En effet, elle est dépourvue de cette protéine, ce qui la rend très digeste et aide à limiter l’apparition de l’intolérance au gluten (ou maladie cœliaque) au début de la diversification alimentaire du nourrisson.

Le millet peut être utilisé dans les préparations sucrées ou salées, en bouillie ou en porridge, à partir de 6 mois.

Cette céréale est une des plus riches en acides gras insaturés et en vitamine B, car elle possède un germe très grand proportionnellement à la taille de son grain.

Elle est une bonne source de fibres et de zinc, ce qui la rend hypoglycémiante.

  • Le zinc participe à la fabrication, la mise en réserve et la libération de l’insuline, l’hormone qui permet de faire baisser la glycémie après les repas (taux de sucre dans le sang). Il a aussi des rôles immunitaires et antioxydants.
  • Les fibres freinent l’absorption des sucres, ce qui les maintient plus longtemps dans l’estomac et l’intestin avant de diffuser progressivement dans le sang. Elles participent aussi à l’abaissement du taux de LDL-cholestérol dans le sang, aussi appelé « mauvais cholestérol » au profit du HDL-cholestérol, le « bon cholestérol ».

Grâce à ces nutriments, le millet protégerait alors bébé des maladies cardio-vasculaires et du diabète.

Le millet a aussi d’autres bienfaits : il est riche en protéines végétales, magnésium, phosphore et en fer. Il participe à couvrir les besoins nutritionnels des tout-petits pour garantir une bonne croissance de leurs os, de leurs dents et de tous leurs tissus.

Comment choisir son millet ?

Privilégiez le millet issu de l’agriculture biologique, qui est cultivé sans produits chimiques et sans OGM.
Choisissez la forme de millet qu’il vous faut en fonction de la façon dont vous souhaitez le cuisiner.

Nos astuces :

~~ de conservation : Les mites alimentaires peuvent envahir ce genre de céréales, notamment achetées en vrac. Pas de panique : leurs œufs (s’ils sont présents dans le millet) sont sans danger pour la santé ! Pour autant, pour éviter l’éclosion de ces œufs de larve, congelez 48h le millet avant de le remettre dans une boîte bien hermétique, au sec, à l’abri de la chaleur et de la lumière.

~~ de préparation : Rincez bien les grains de millet avant de les faire cuire pour retirer les poussières et résidus qui pourraient subsister. N’oubliez pas de bien les égoutter avant cuisson.

L’œuf 🥚

L’œuf fait partie de la liste des potentiels allergènes de bébé, c’est pourquoi son introduction lors de la diversification alimentaire est progressive et à surveiller, à partir de 6 mois.

Vous voulez en savoir plus sur les allergies alimentaires ? Cet article est fait pour vous !

Voici le schéma d’introduction des œufs dans l’alimentation de bébé :

À 6 mois : seulement ¼ de jaune d’œuf dur, une fois par semaine pour commencer. Si vous ne constatez pas d’allergie, vous pourrez donner ¼ de blanc d’œuf dur, en complément du jaune, les semaines suivantes.

Cet article vous aidera à déceler les signes pour savoir si votre enfant est allergique.

Puis les quantités d’œuf changent, selon l’âge de bébé :

  • 1/3 œuf dur dès 9 mois ;
  • ½ œuf dur dès 12 mois ;
  • 1 œuf entier dur à partir de 18 mois ;
  • À partir de 24 mois, il est possible de passer à un autre mode de cuisson pour cet œuf : « à la coque » ou « au plat », uniquement avec des œufs extra-frais.

L’œuf est avant tout une excellente source de protéines. C’est d’ailleurs pour cela que l’alimentation végétarienne est possible pour bébé.

Il possède de nombreuses vitamines A, B, D et E, indispensables à son développement et notamment la vitamine B12, uniquement présente dans les produits animaux, qui joue un rôle fondamental dans la division cellulaire, la synthèse des protéines, la production des globules rouges et dans le maintien du fonctionnement du système nerveux central. 

Comment bien choisir ses œufs ?

Il est préférable de les choisir « extra-frais » et bio.

Les œufs bio ont comme code « 0 » inscrit sur les œufs et sont obligatoirement élevés en plein air. Ils apportent de meilleurs acides gras que les œufs conventionnels et sont notamment plus riches en Omega 3 s’ils sont nourris aux graines de lin.

La mention « extra-frais » signifie qu’ils ont été récoltés il y a moins de 9 jours. Ils peuvent être utilisés dans les cuissons partielles comme l’œuf à la coque ou l’œuf au plat où le jaune est encore partiellement cru. Vous pouvez trouver la date de ponte, ainsi que la date de consommation recommandée (DCR) sur la boîte et les œufs directement.

Si la coquille est fêlée, jetez l’œuf ! Des bactéries (comme la Salmonelle) ont pu pénétrer l’œuf et peuvent intoxiquer votre bébé…

La carotte 🥕

La carotte est un des premiers légumes à faire découvrir à bébé lors de la diversification alimentaire. D’ailleurs, le tout premier pot pour les petits gourmets de 4 mois que nous proposons est une purée fine de carottes. 😋  

En plus d’être colorée et d’éveiller la curiosité de bébé par sa couleur orange vif, la carotte est riche en bons nutriments… et en goût ! Une saveur naturellement sucrée pour une découverte des légumes tout en douceur.

On ne sait pas si donner de la carotte a votre enfant le rendra plus aimable, mais elle devrait lui apporter des supers antioxydants (dont de la carotène, précurseur de la vitamine A et de la vitamine C), pour bien grandir, mais aussi du fer et des fibres.

Le saviez-vous ? La vitamine A contribue au développement naturel et à la croissance normale du corps humain, tout en maintenant la santé de nos yeux, de notre peau et de notre système immunitaire. C’est pour cette raison que les lapins 🐰 ont la réputation d’avoir une bonne vue : car ils sont de grands consommateurs de carottes 🥕 riches en cette vitamine.

Astuce des papas 

Il existe de multiples variétés de carottes bio… Variez les plaisirs et les couleurs : jaunes, pourpres, blanches, noires… Elles sont cultivées et récoltées toute l’année !

Accordez-vous une pause en cuisine avec nos petits-pots homme-made ! Une recette de mouliné d’asperges, carottes et fromage frais est à découvrir en petit pot prêt à déguster.

D’autres recettes délicieuses à découvrir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.