Recette bébé dès 7-8 mois : Poireaux à la crème 

Voici une nouvelle recette d’hiver de « poireaux à la crème », qui régalera les plus petits (comme les plus grands), imaginée par notre experte Christine Zalejski (Cubes et Petits pois) !

A partir de 7-8 mois en adaptant la texture.

Ingrédients

Vous aurez besoin de :

  • 100 g de blancs de poireaux
  • 80 g de pomme de terre 🥔
  • 1 cuillère à café de crème fraîche (ou 1 cuillère à café d’huile de colza)
  • 1 cuillère à café de ciboulette ciselée ou autre herbes aromatique comme le persil

La recette

  1. Lavez minutieusement les blancs de poireaux et coupez-les en rondelles ou 1/2 rondelles ;
  2. Lavez, pelez et coupez en morceaux les pommes de terre ;
  3. Faites cuire les poireaux et les pommes de terre à la vapeur 7-10 min environ ;
  4. Enlevez et réservez l’eau de cuisson ;
  5. Mixez les blancs de poireaux et les pommes de terre avec la crème fraîche et la ciboulette ciselée finement ;
  6. Ajoutez plus ou moins d’eau de cuisson pour adapter la texture aux aptitudes de bébé.

Astuce d’expert : Les blancs de poireaux apportent des fibres douces qui sont de vraies prébiotiques intéressants pour le développement du microbiote intestinal de bébé.

En quoi cette recette est bonne ?

Le poireau

Le poireau est de la même famille que l’oignon ou l’ail et est sans aucun doute la star des plats d’hiver ! Lorsqu’il est cuit, le poireau possède une saveur douce, sucrée, délicate et agréable, ce qui vous permet de les incorporer dans de nombreuses préparations bébé comme les soupes (à partir de 6 mois) ou des purées (à partir de 7 mois).

Le poireau est une très bonne source de vitamine C, qui stimule le système immunitaire, l’absorption du fer et protège les cellules de l’organisme. Il regorge également d’autres antioxydants ayant ce même rôle de protection comme la vitamine E et la carotène (vitamine A).

Il est aussi une source importante d’acide folique, de fer et de potassium. L’acide folique, aussi appelée vitamine B9, est essentiel à la formation du cerveau et du système nerveux de bébé.

Le poireau (comme tous les légumes à feuilles vertes) est également une source non négligeable de calcium pour appuyer la croissance osseuse remarquable de bébé et la construction de ses dents.  

On préférera les blancs de poireaux riches en pectines, des fibres solubles, très douces pour bébé, qui jouent un rôle de régulateur pour son transit intestinal. Le vert de poireaux contient des fibres plus dures et indigestes qui sont souvent mal tolérées par leurs petits intestins fragiles.

Comment choisir les poireaux et comment les préparer ?

Privilégiez des poireaux issus de l’agriculture biologique car ils sont fertilisés avec des engrais organiques et contiennent moins de nitrates que des poireaux de culture conventionnelle (molécule très contrôlée dans l’alimentation des nourrissons car elle empêche le bon transport de l’oxygène vers les organes vitaux).

La pleine saison des poireaux est entre septembre et avril, quand le froid se fait sentir… Choisissez des poireaux fermes, sans tâches avec des feuilles bien vertes. Vous pouvez les garder jusqu’à deux semaines dans le bac à légumes du réfrigérateur.

Petit conseil : une cuisson douce comme la cuisson vapeur préserve les vitamines et minéraux. En effet, la vitamine C est à la fois sensible à la chaleur et soluble dans l’eau, elle pourrait alors être altérée et se retrouver dans l’eau de cuisson qui n’est pas toujours consommée (si le poireau y est immergé).

La crème fraiche

La crème fraiche légère peut être consommée par bébé à partir de 7-8 mois puis épaisse vers 16 mois. Elle donne de la texture et du goût à toutes vos préparations.

À ne pas stigmatiser, la crème fraiche est le corps gras le moins gras et le moins calorique (par rapport au beurre, la margarine et l’huile) car elle est fabriquée à partir lait de vache. Elle est particulièrement digeste car les matières grasses du lait sont transformées en micro-globules facilement dégradées par les enzymes digestives.

C’est un produit riche en lipides (acides gras saturés essentiellement) qui jouent un rôle énergétique : cela représente 12 et 30% de leur composition pour les crèmes légères et + 30% pour les crèmes fraiches traditionnelles. La crème fraiche est également riche en cholestérol, qui, malgré sa mauvaise image, est primordiale dans la synthèse des hormones stéroïdiennes.

Tout comme le lait dont elle est issue, la crème fraiche est constituée en majorité d’eau (60%) et apporte à bébé de la vitamine A (carotène) et vitamine D. Elle est aussi source de calcium.

À savoir : la crème fraiche est à bannir de l’alimentation des nourrissons allergiques à la protéine de lait de vache (APLV) et ceux intolérants au lactose car elle possède encore les caractéristiques du lait. Pour ces enfants, elle peut être remplacée par l’huile de colza, très bonne pour la santé de bébé car riche en acides gras insaturés et en vitamines.

Comment bien choisir sa crème fraiche ?

Choisissez une crème fraiche légère (12 à 30% de matières grasses) avant les 16 mois de votre bébé, si possible bio et privilégiez les crèmes pasteurisées, stérilisées et stérilisées UHT (Ultra Haute Température) pour éviter les risques bactériologiques 🦠.

La pomme de terre 🥔

La pomme de terre se consomme toute l’année et est un des premiers aliments introduits lors de la diversification alimentaire, en purée finement mixée, mélangée à d’autres légumes, à partir de 5 mois.

C’est un féculent qui permet de rassasier bébé, surtout riche en eau, en amidon (glucides complexes) et en potassium. Elle contient aussi des vitamines (C et groupe B) sensibles à la lumière et à la chaleur, c’est pourquoi il est préférable de les préparer juste avant de les consommer et de les cuire à la vapeur.

Bon à savoir : Si votre pomme de terre est verte, ne la consommez pas, elle contient de la solanine, toxique pour l’Homme ! Cette même molécule se trouve dans les germes de la pomme de terre… Mais pas de panique, si votre pomme de terre a germé mais est encore ferme, elle peut être consommée sans aucun risque pour la santé, en retirant les germes en question.

Pas le temps de cuisiner cette délicieuse recette ? Pas de panique, découvrez notre crème de panais et poireaux, gourmande et crémeuse… et déjà toute prête ! 
À réchauffer pour votre bébé à partir de 6 mois.

D’autres recettes délicieuses pour l’hiver

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.