fbpx

Hygiène alimentaire : prendre soin de bébé et de la planète !

Qui a besoin de couverts quand on peut manger avec les doigts ?? 😋

L’aspect sanitaire et l’hygiène sont primordiaux dans l’alimentation de bébé, en plus d’une alimentation saine et équilibrée. En effet, avant 3 ans, bébé n’est pas encore pleinement développé, et son système immunitaire est encore fragile. Cela implique d’appliquer des bonnes pratiques d’hygiène en se servant de produits de nettoyage ou d’ustensiles adaptés. Malheureusement, ces outils utilisés pour assurer la sécurité sanitaire des enfants ne sont généralement pas compatibles avec un mode de vie écologique, davantage souhaité de nos jours. Comment pouvons-nous assurer la santé et la sécurité de bébé tout en ayant un faible impact sur l’environnement ? Quelle est l’alimentation à favoriser ? Quelle est la vaisselle à utiliser ? Ou encore quels produits de nettoyage ? Quelles sont les pratiques d’hygiène à adopter pour protéger à la fois bébé et la planète ?

Consommer bio, de saison et local !

Un premier aspect pour être éco-responsable passe par l’alimentation en elle-même : privilégiez le choix du bio dans l’alimentation de bébé. En effet, les produits issus de l’agriculture biologique sont cultivés ou élevés dans un mode de production plus respectueux de l’environnement. Ce mode de production exclut l’usage de pesticides, d’OGM, et autres produits chimiques de synthèses (fertilisants artificiels, hormones de croissance, engrais, etc.). Il limite ainsi les dégâts causés à l’environnement en protégeant la biodiversité et les sols. Les pratiques conventionnels sont en général plus énergivores (culture hors sol, importations…) et polluantes. D’autant que l’utilisation des produits chimiques est dangereuse pour la santé de nos agriculteurs qui y sont fortement exposés. Ajoutons à cela que la réglementation pour les produits d’alimentation infantiles est déjà très stricte concernant les pesticides (la teneur doit être très proche de 0). Les produits bio infantiles offrent donc une bonne protection a bébé contre les résidus de pesticides et rendent son alimentation encore plus sûre.

Privilégiez également l’achat de produits faits avec des ingrédients d’origine France (ou à défaut d’Europe). Cela permet de réduire l’empreinte carbone due aux transports de matières premières, de garantir leur traçabilité, et de participer à l’économie locale.

Si vous souhaitez avoir une démarche plus écologique encore, il est important de consommer des fruits et légumes de saison. Cela permet de proposer à bébé des ingrédients cultivés dans le respect de leurs cycles naturels. Leur qualité sera optimale tant au niveau du goût (meilleure saveur) que de la composition en nutriments (vitamines et minéraux nombreux) répondant ainsi mieux aux besoins nutritionnels. Les produits hors saison sont, quant à eux, soit importés (transport = émission de gaz à effet de serre), soit traités pour compenser la météo défavorable à leurs cultures (culture sous serre, utilisation d’intrants chimiques). Les produits de saison sont donc moins susceptibles d’avoir été en contact avec des produits chimiques, contrairement aux produits hors saison. Et un avantage de plus pour les produits de saison ! 🥕 🍏 Téléchargez notre calendrier des fruits et légumes de saison !

La vaisselle de bébé

Pour que bébé puisse apprécier pleinement son repas préparé à base d’ingrédients bio, locaux et de saison, il faut une vaisselle adaptée lui garantissant une bonne sécurité alimentaire. Les matières à privilégier pour les couverts et contenants alimentaires de bébé sont le verre, l’inox, la faïence et la céramique. Le plastique est à éviter car il contient des composés nocifs (ex : perturbateurs endocriniens favorisant le diabète) pouvant migrer de l’emballage vers les aliments de bébé et les contaminer. Ces migrations sont d’autant favorisées que l’aliment est chaud, gras et acide. Les matériaux cités plus haut ne contiennent pas ces substances et restent en meilleur état plus longtemps, contrairement au plastique, qui a tendance à se craqueler et retenir les odeurs au fil du temps. Ils ne sont en général pas recyclables mais leur durée d’utilisation longue rend le bilan environnemental positif. En revanche, les contenants en verre comme les petits pots Comme des Papas sont recyclables et sans risques.

Si l’on utilise tout de même du plastique, il vaut mieux s’assurer que celui-ci ne contienne pas de BPA (bisphénol A) ou phtalates (les fameuses substances toxiques). De manière générale, pour les contenants et la vaisselle en plastique, il vaut mieux les remplacer au moindre signe d’usure (griffe, décoloration, déformation,…) et au moins tous les 2 ans. C’est aussi mieux d’éviter la vaisselle en plastique avec des dessins imprimés, qui s’effacent avec le temps et risquent de se mélanger avec les aliments. A éviter aussi : la vaisselle en plastique dur contenant de la mélamine. La mélamine, à un certain seuil, favoriserait l’apparition de calculs rénaux voire de cancer, surtout si l’aliment est chaud.

Enfin, vérifier sur tout ustensiles et récipients que le sigle d’usage alimentaire y est apposé, et s’ils sont compatibles avec vos appareils électroménagers (lave-vaisselle et micro-ondes).

Après le repas, il faut bien entendu bien nettoyer la vaisselle de bébé, de manière efficace et pourquoi pas de manière écolo aussi ♻️.

Comment bien nettoyer la vaisselle de bébé ? Quel est le liquide vaisselle à utiliser pour le respect de bébé et de l’environnement ?


Les produits vaisselles conventionnels renferment des composés qui ont un impact négatif sur l’environnement, dont des produits de synthèse (colorants, conservateurs, parfums…). A contrario, il existe des produits éco-certifiés, facilement biodégradables, avec un contenant rechargeable et un emballage recyclable. Ils contiennent des ingrédients d’origine naturelle, et pas ou peu d’éléments de synthèse. Tout cela permet une plus grande biodégradabilité et réduit les risques de réactions allergiques s’ils entrent en contact avec la peau. De gros plus pour la planète et pour votre enfant ! Ce genre de produit porte en général des labels comme Ecocert qui garantit 95% d’ingrédients d’origine naturelle minimum, la mention Nature & Progrès ou encore le label Safelife.

Vous pouvez aussi privilégier un liquide vaisselle sans parfum, pour ne laisser aucune huile essentielle ou odeur sur la vaisselle de bébé. Même si ces dernières sont naturelles, elles peuvent être potentiellement allergènes. Vous pouvez chercher les mentions « testé sur peaux sensibles sous contrôle dermatologique » ou « hypoallergénique ». Cela donne une garantie supplémentaire que cela est adapté à la vaisselle de bébé. Pour davantage de sécurité, vous pouvez aussi chercher des produits sans symboles de risque au dos.

En conclusion, privilégiez des produits vaisselles éco-certifiés non toxiques, facilement biodégradables et sans parfum, avec des agents nettoyants naturels. Les mêmes remarques s’appliquent pour les tablettes lave-vaisselle. Nous pouvons vous conseiller les produits vaisselle proposés par Les Petits Bidons, qui répondent à cette description. Leurs produits sont certifiés Ecocert, composés d’ingrédients d’origine naturelle, sans aucune substance controversée, fabriqués en France dans des emballages écoconçus issus de déchets plastique recyclés et recyclables, zéro plastique ou même sans emballage et compostables… Bref, la totale ! Il existe d’ailleurs un liquide vaisselle spécialement conçu pour nettoyer la vaisselle de bébé, sans parfum, testé sur peaux sensibles, et même adapté aux tétines et biberons ! Des produits respectueux de bébé et de l’environnement, que demander de mieux 😊 🌍.


Une fois votre vaisselle nettoyée avec des produits sains pour bébé et la planète, le rinçage doit être minutieux pour éliminer tout le liquide vaisselle. Il est conseillé de laisser sécher la vaisselle à l’air libre, plutôt que de l’essuyer avec un torchon. Cela réduit les risques de contaminations bactériennes.

Quelques conseils généraux pour une bonne hygiène alimentaire de bébé

Pour finir, quelques règles d’hygiène de base lorsque l’on prépare le repas de bébé :

  • Lavez-vous les mains avant et pendant la préparation des repas. Relavez-les avant de manger avec celles de bébé.
  • Après manger, il est préférable de nettoyer la vaisselle dans les 2 heures qui suivent, et à ne pas oublier la planche à découper.
  • Changez régulièrement de torchons car ceux-ci deviennent vite sales et humides. Pour les torchons et essuie-mains, lavez-les au minimum à 60°C pour bien éliminer toutes bactéries potentielles.
  • Pour la conservation : vérifiez que la température du réfrigérateur est comprise entre 0 et 4°C, et est à -18°C minimum pour le congélateur.
  • Vérifiez bien les dates de péremption, ne rompez pas la chaîne du froid et surtout ne recongelez pas un produit décongelé (sauf si vous l’avez cuisiné entre temps).
  • Mettez rapidement les plats cuisinés au réfrigérateur (moins de 2h à température ambiante)
  • Assurez-vous du nettoyage et de l’entretien régulier des surfaces, matériels et ustensiles
  • Séparez les outils de cuisine servant à la préparation des viandes et poissons crus et ceux servant à la préparation des autres aliments.
  • Lavez soigneusement les fruits, légumes et herbes aromatiques

Enfin, certains aliments sont à éviter afin de réduire les risques microbiologiques pour les enfants de 0 à 3 ans :

  • les viandes crues ou peu cuites
  • le lait cru et les fromages au lait cru (exception : fromages à pâte pressée cuite comme le gruyère ou le comté)
  • les œufs crus et produits à base d’œufs crus ou insuffisamment cuits (tels que les mousses au chocolat et mayonnaises faites maison)
  • les coquillages crus et le poisson cru
  • le miel avant 1 an

Lectures complémentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *