fbpx

Recette bébé dès 6-7 mois : poire-coing saveur tropicale 🌴

Nouvelle recette « poire-coing saveur tropicale » pour vous faire voyager sous les cocotiers 🌴 en ce mois frisquet de novembre 🥶, imaginée par notre experte Christine Zalejski (Cubes et Petits pois) !

Pour 2 portions

Ingrédients

Vous aurez besoin de :

  • 1 petite poire
  • ¼ de coing
  • 4 cuillères à soupe de lait de coco

La recette


1. Pelez et découpez le coing en morceaux,

2. Faites-le cuire à la vapeur 5-7 min selon la taille des morceaux.

3. Pelez la poire (faites la cuire à la vapeur quelques minutes ou laissez-la crue).

4. Egouttez les fruits et mixez-les en compote plus ou moins finement selon les aptitudes de bébé.

5. Ajoutez le lait de coco.


Info Conseil : Le lait de coco ne remplace pas le lait maternel ou infantile, il est simplement là pour l’éveil au goût de la coco.

En quoi cette recette est bonne ?

La poire 🍐

La poire est l’un des premiers fruits que l’on donne à bébé lors de la diversification alimentaire. Elle est riche en eau, vitamines (A, B, C, E) fibres, glucides, et minéraux (potassium, phosphore, magnésium et calcium). Elle est faible en calorie et contient des sucres lents. La poire facilite la digestion et lutte contre la constipation grâce à ses fibres et glucides (fructose et sorbitol). Elle facilite également l’élimination de l’acide urique grâce aux potassium et tanins qu’elle contient. La poire renferme de nombreux antioxydants comme le carotène, les vitamines C et E, et des flavonoïdes. Ces composés préviennent des maladies cardiovasculaires et boostent le système immunitaire. Enfin, la vitamine B9 (acide folique) aide au développement du système nerveux et les minéraux participent au développement général de bébé. En bref, c’est un excellent fruit pour le bon fonctionnement de l’organisme de bébé et pour commencer la diversification !

Quelles variétés de poires choisir ?

Les poires peuvent être consommées toute l’année. Seules les variétés diffèrent en fonction des saisons, et il en existe pleins ! Il y a deux catégories : les poires d’été et les poires d’automne-hiver. Les poires d’été s’achètent mûres (lourdes et souples) et se consomment rapidement. Les poires d’hiver se conservent plus longtemps et s’achètent vertes et fermes. Elles poursuivront leur maturation au frais dans votre réfrigérateur. Pour sa conservation, il est mieux de la garder au frais, et d’éviter de les placer à côté des pommes, coings, avocats et bananes, qui accélèrent sa maturation.

Parmi les différentes variétés, voici les plus fondantes, juteuses, sucrées et parfumées que l’on peut retrouver facilement :

  • La Williams (été)
  • La Beurré Hardy (été) : un peu moins fondante que la Williams
  • La Conférence (automne-hiver) : ferme et croquante, légèrement acidulée
  • La Comice (automne-hiver) : légèrement acidulée également

Le coing

La chair du coing est très parfumée et sa saveur est acidulée. Il se consomme toujours cuit, du fait de son âcreté et astringence, causées par sa forte teneur en tanins. Le coing est un fruit peu sucré, peu calorique, et, par extension, peu énergétique. Il possède une très forte teneur en fibres et vitamines C (anti-oxydant), comparé aux autres fruits, même si cette dernière diminue à la cuisson. Il contient pratiquement toutes les vitamines du groupe B (sauf la B8 et la B12) qui renforcent les fonctions cognitives, préviennent les maladies cardiovasculaires, ainsi que des vitamines E. Le coing renferme différents minéraux : potassium, phosphore, calcium, magnésium, fer. Ils sont importants pour le bon développement de l’organisme (les os, les muscles, le système nerveux, le système immunitaire…). Le coing possède de nombreuses propriétés grâce à ces composés bioactifs (pectines, fibres, composés phénoliques etc.) : effet anti-diarrhéique, anti-carcinogène, anti-inflammatoires et antibactériennes, ainsi que des propriétés antioxydantes. Enfin, il aide à réguler les taux de glycémie et de cholestérol grâce à ces pectines et fibres. 

Comment choisir son coing ?

On peut trouver des coings durant l’automne, de septembre à novembre. Il y a 3 variétés que l’on retrouve le plus souvent sur le marché : le Champion, le Géant de Vranja ou encore le Coing du Portugal. Préférez un coing bien mûr, c’est-à-dire qu’il doit être ferme au toucher, charnu, bien jaune, et dégager une agréable odeur.  Choisissez également un coing avec une peau sans meurtrissure, et avec un fin duvet qui s’en va facilement lorsqu’on le frotte. Le coing peut se conserver plusieurs semaines, dans un espace frais et aéré. Evitez de les stocker à côté d’autres fruits car ils peuvent accélérer leur mûrissement.

Envie de compotes toutes prêtes contenant les mêmes ingrédients 😋 ? Tester nos deux petites compotes du moment : Poire conférence et vanille de Madagascar & Compote d’automne, pomme et coing !

Recettes associées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *