Recette bébé dès 8-9 mois : dinde aux marrons

Pour ce Noël, on revisite la dinde aux marrons, recette tirée du livre 365 recettes pour bébé éditions Larousse par Christine Zalejski (Cubes et Petits pois) !  ❄️

A partir de 8-9 mois en adaptant la texture.

Ingrédients

Vous aurez besoin de :

  • 1 petite carotte (50 g)
  • 1 pincée de thym
  • 1 pomme (50 g)
  • 10 g d’escalope de dinde
  • 1 petit oignon grelot
  • 1 cuill. à soupe d’huile de pépins de raisin
  • 6 marrons cuits à la vapeur (environ 40 g)
  • 1 petit-suisse

La recette

1. Lavez, pelez et coupez la carotte en dés. Faites-les cuire dans un peu d’eau avec le thym pendant 15 min environ.

2. Pendant ce temps, lavez, pelez et épépinez la pomme. Coupez-la ainsi que la dinde en petits dés.

3. Ajoutez-les à la carotte après 10 min de cuisson.

4. Faites revenir l’oignon finement émincé dans une poêle avec l’huile.

5. Enlevez le jus de cuisson et réservez.

6. Mixez le tout avec les marrons et le petit-suisse, en ajoutant du jus de cuisson pour une texture plus ou moins fine.

~ Si votre enfant est plus grand, vers 12 mois, vous n’êtes pas obligé de mélanger tous les ingrédients ensemble. Dans une assiette, laissez des petits morceaux de dinde, d’oignon et de marrons mixés avec le petit-suisse et servez à côté la purée carotte et pomme. Plus sucrée, cette purée plaira à votre bébé.

~~Si vous préparez pour vous de la dinde aux marrons, prélevez 20 g de blanc sans la peau pour en donner à votre bébé. Prenez les marrons et mixez-les avec 1 petit-suisse et 1 ou 2 cuill. à café de jus de viande.

Astuce d’expert : Bébé aussi a le droit a des repas plus « cuisinés » de temps en temps et même ceux de papa-maman s’ils sont équilibrés !

En quoi cette recette est bonne ?

La carotte

La carotte fait partie des premiers légumes qui peuvent être donnés à bébé lors de la diversification alimentaire. Elle est facilement appréciée par bébé du fait de sa saveur douce et légèrement sucrée. C’est aussi un bon légume par lequel commencer lors de l’introduction des morceaux dans l’alimentation de bébé. Il en existe de nombreuses variétés, de plusieurs couleurs différentes (blanches, mauves, jaunes, oranges).

La carotte est riche en vitamines C, E et B9 et en caroténoïdes. Elle est notamment très riche en ß-carotène, donnant sa couleur caractéristique. La ß-carotène se transforme en vitamine A et joue le rôle d’antioxydant. La vitamine A permet d’améliorer la vue, favorise la croissance des os et des dents, participe à la protection de la peau et au bon fonctionnement du système immunitaire. La carotte est aussi riche en fibres, favorisant sa digestion, et en vitamine K, utile à la coagulation du sang. Enfin, la carotte apporte des minéraux comme du potassium, et des glucides simples en quantité non négligeable, ce qui la rend plus digeste.

On peut trouver des carottes très facilement et presque toute l’année. Voici les variétés les plus communes que l’on peut retrouver en fonction des saisons :

  • la carotte « primeur », petite et tendre, d’avril à juillet
  • la carotte « de saison » (ou les carottes « nouvelles »), de juillet à octobre
  • la carotte « de garde », plus grosse et plus fibreuse, à partir d’octobre

Choisissez des carottes bien fraîches, c’est-à-dire fermes au toucher, et dont les fanes sont bien droites et vertes. Ce seront les carottes les plus vitaminées ! 🥕

La pomme

Toutes les informations sur la pomme (comment la choisir, variétés, qualités nutritionnelles) sont déjà dans la recette bébé dès 4-6 mois : compote pomme fenouil !

La dinde

Pour les caractéristiques nutritionnelles de la dinde, nous vous invitons à vous référer à l’article « Que peut manger bébé à Noël ? ».

Si vous la choisissezentière, optez pour une volaille charnue avec une peau grasse, dont le cou est court et les pattes bien lisses, signe d’élevage dans de bonnes conditions. Sinon, préférez acheter une découpe : escalope, filet, etc. Préférez une dinde fermière, de Label Rouge, cela garantie de meilleures conditions d’élevage. Ou vous pouvez prendre une dinde IGP, comme celles du Gers, de Loué ou d’Auvergne, ou encore une dinde AOC, comme la dinde de Bresse, dont la viande sera très tendre. Vous pouvez également choisir une dinde bio.

Les marrons cuits (ou châtaignes)

Pour les caractéristiques nutritionnelles des marrons (ou plutôt châtaignes), nous vous invitons à lire l’article « Que peut manger bébé à Noël ? ». On les trouve de septembre-octobre à janvier.

Choisissez plutôt des châtaignes pleines, c’est-à-dire bien lourdes, brillantes (signe de fraîcheur) et non desséchées ! Vérifiez qu’il n’y ait aucun trous, signe de vers. Elles se conservent au frais, moins d’une semaine une fois épluchées (4 à 5 jours max). Si elles sont légères et molles, c’est qu’elles sont plus matures et donc moins bonnes.

On retrouve de nombreuses variétés de châtaignes sur le marché français.Les plus consommées sont :

  • la Marigoule, ferme et peu sucrée
  • la Précoce Ronde des Vans, idéale à cuisiner pour ses propriétés gustatives
  • la Bourrue, très douce en bouche
  • la Bouche rouge, plus tardive, appréciable pour sa longue conservation

Il existe encore d’autres variétés comme : les Marron d’Olargues (ou de Saint Vincent), la Bouche de Bétizac, Maridonne, Bournette… Vous pouvez également choisir la Châtaigne d’Ardèche AOP.

Le petit-suisse

Les petits-suisses peuvent être proposés dès le début de la diversification en dessert, au goûter… Ils font partie des laitages, au même titre que les yaourts, fromages blancs etc. Les laitages peuvent être proposés en plus du lait mais ne le remplacent pas ! Ils apportent de nouveaux goûts et nouvelles textures. Les laitages ont de nombreux intérêts nutritionnels comme un apport en protéines, acides gras (participent au développement du cerveau) et en calcium (impliqué dans la croissance des os et des dents). Ils contiennent également des vitamines (vitamines A, B2 et B12) et d’autres minéraux (phosphore). Ces vitamines contribuent au bon développement de bébé (croissance, formation des globules rouges et du système nerveux).

Les petits-suisses sont en général plus acides, que des yaourts classiques. Préférez un petit suisse nature, sans ajout de sucre. Les petits-suisses aromatisés contiennent souvent des colorants et arômes, non nécessaires pour le développement de bébé. Vous pouvez donc en donner de temps en temps pour l’éveil à de nouvelles saveurs.

Nous espérons que bébé va se régaler avec son délicieux repas de Noël 👶 🎄. Toute l’équipe de Comme des Papas vous souhaite de très belles fêtes de fin d’année ! 😊

Recettes associées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.