Dans Non classé

Nous sommes de plus en plus nombreux à adopter un régime sans viande, qu’il soit végétarien (pas de viande ni de poisson) ou végétalien (appelé aussi vegan, sans produits issus des animaux ou de leur exploitation : œufs, produits laitiers : fromage, yaourt, lait etc.)

Nous adoptons ce mode de vie par conviction éthique, par goût personnel ou par souci de notre santé. Lorsque nous sommes adultes notre organisme est arrivé à maturité et ce genre de régime, s’il est mené avec sagesse, ne pose pas de problème, mais qu’en est-il pour bébé ?

 

Quels sont les risques à imposer un tel régime à bébé ? Comment le faire sans mettre en danger  sa santé ? Peut-on allaiter en suivant un régime sans viande ?

 

Tout d’abord, nous vous rappelons que, quelque soit le régime que vous souhaitez imposer à votre bébé, il est nécessaire d’en parler à votre pédiatre avant sa mise en place et de façon régulière ensuite. Un suivi de l’enfant est nécessaire pour éviter tout risque de carence.

 

Pendant l’allaitement

 

Il faut savoir que le lait maternel n’est pas un aliment complet, contrairement à ce que l’on pense, il possède naturellement une carence en vitamine D. Pour permettre un apport suffisant à votre bébé il est conseillé de se supplémenter à hauteur de 400 UI/jour (soit 10 fois plus que les Apports Journaliers Recommandés).

 

Régime végétarien

 

Pour les mamans végétariennes, il peut exister des carences en vitamine B12 qui nécessiteront peut-être une supplémentation ou une modification du régime alimentaire (consommation d’œufs ou de fromage) durant l’allaitement, ou même pendant la grossesse (lire notre guide de l’alimentation durant la grossesse). Il peut exister également des carences en fer chez la femme végétarienne, mais sans grande conséquence sur le fœtus puisque le lait maternel est de toute manière assez pauvre en fer et que le bébé constitue ses propres réserves durant le 3èmetrimestre de grossesse.

Allaiter avec un régime végétarien, si l’alimentation est surveillée et équilibrée, ne présente donc aucun problème.

 

Régime vegan

 

Pour les mamans végétaliennes en revanche, ce régime peut s’avérer dangereux, que ce soit lors de la grossesse ou de l’allaitement, à cause de forts risque de carences en fer, calcium, iode et vitamine B12. Où trouver tous ces nutriments ?

  • Le fer est contenu dans les légumineuses, toutefois il se trouve sous forme non héminique, qui est moins bien absorbé que le fer héminique présent dans la viande
  • Le calcium est présent dans les légumes verts et le chou
  • L’iode est contenu dans les produits de la mer de type algues ou dans le sel iodé
  • La vitamine B12 n’est contenue que dans les produits animaux et c’est pourquoi il est indispensable de se supplémenter.

Dans tous les cas il est nécessaire de se faire suivre par un médecin nutritionniste pour éviter tous risques de carences, pour vous et pour le bébé.

 

Et après ?

 

Le régime végétarien pour bébé

 

Pour les parents qui souhaitent que leur enfant suive un régime végétarien il est nécessaire de veiller à couvrir ses besoins nutritionnels.

Un apport suffisant en protéines se fera en remplaçant la viande et le poisson par des légumineuses (qui apporteront également du fer) ou des œufs.

Les lipides, quant à eux, pourront être apportés via du fromage, des yaourts et du lait, qui couvriont également les besoins en vitamine D, ainsi que par des œufs. Vous pouvez également mettre des matières grasses ajoutées dans ses repas (huile de colza, beurre).

De plus, essayez de limiter son apport en fibres journalier en proposant des céréales raffinées, et non pas complètes, à chaque repas : pain blanc, pâtes, riz.

Pour finir, veillez à ce que bébé ait sa ration énergétique journalière :

  • Avant 1 an : 90 à 100 kCal / kg de poids corporel / jour
  • Après 1 an : 90 kCal / kg de poids corporel / jour

(Lisez notre article sur les besoins fondamentaux du bébé)

Tout comme pour l’allaitement, le régime végétarien ne pose pas de problème si les besoins nutritionnels du bébé sont comblés par d’autres produits de l’alimentation, et donc respectés. Consultez toujours un pédiatre avant de mettre en place ce type de régime.

 

Le régime vegan pour bébé

 

Il faut savoir que ce régime est sujet à de nombreuses controverses, notamment chez les enfants. En Italie, en août 2016, la députée italienne Elvira Salvino, a déposé un projet de loi visant à pénaliser tout parent qui fera adopter un régime végétalien à un enfant de moins de 16 ans.

L’élément essentiel manquant dans le régime végan est la vitamine B12, qui se trouve uniquement dans les produits animaux. Cette vitamine, absente de toute substance végétale, est pourtant primordiale car elle participe à la synthèse de neurotransmetteurs, assurant ainsi le fonctionnement du système nerveux. (lisez notre article sur la vitamine B12 pour les bébés).

De plus, les protéines sont essentielles au bon développement de l’enfant puisqu’elles sont liées à la masse musculaire. Les besoins pour l’enfant sont de :

  • 10 g / jour à partir de 6 mois
  • 20 g /jour à partir de 8 mois
  • 30 g / jour à partir de 1 an
  • 30 à 40 g / jour à partir de 18 mois

Nous vous invitons à lire notre article de blog sur les protéines pour les bébés ainsi qu’à télécharger notre guide des repères nutritionnels.

De plus, le régime végan peut entraîner des carences en fer, en zinc ou en calcium. En effet le calcium se trouve essentiellement des les produits laitiers dont le régime vegan est exempt (nous vous invitons à lire notre article vitamine D et calcium pour les bébés).

En somme, le régime vegan est théoriquement possible pour un enfant, à condition de supplémenter son alimentation, et plutôt deux fois qu’une ! Il faut également s’assurer que l’enfant reçoive la ration énergétique dont il a besoin, en sachant que l00 g de bœuf fournissent 180 kCal quand 100 g de betterave n’en apportent que 43. De plus, la viande et les produits laitiers, contrairement aux légumes, contiennent des matières grasses, qui, rappelons-le, doivent constituer 50% de l’apport énergétique total chez l’enfant de moins de 3 ans (lisez notre article sur les lipides pour les bébés).

Pour faire suivre un régime végan à votre enfant, on comprend alors que cela devient un véritable parcours du combattant qui risque d’engendrer des problèmes sur sa santé s’il est mal mené. Cependant, si cela demeure votre souhait malgré tout vous devez absolument consulter un pédiatre ainsi qu’un nutritionniste de façon régulière.

Notez cet article
Articles récents

Laisser un commentaire

Commencez à écrire puis appuyez sur Entrer